SPAMtraps : ne vous laissez pas engluer dans le miel !

Pour qu’un email parvienne en boîte de réception, il doit montrer patte blanche auprès des Fournisseurs D’accès Internet (FAI), webmails ou messageries d’entreprise (en BtoB).

Or, le pourcentage des messages, pourtant légitimes, qui sont considérés comme indésirables ne cesse d’augmenter chaque année.

En toute bonne foi, il est possible d’être considéré comme spammer. En effet, les FAI et webmails utilisent des adresses emails pièges pour détecter les expéditeurs indésirables.

Focus sur ces « honeypots » ou « pots de miel » et comment les éviter au mieux ?

Les différents SPAMtraps

Il existe deux principales catégories de SPAMtraps, les conséquences sur la réputation de l’expéditeur seront plus ou moins néfastes.

  • Les « vrais » SPAMtraps

    Ce sont des adresses email créées par les emails providers. Lourde sanction à la clé : blacklistage de votre adresse IP, voire de votre nom de domaine. Réhabiliter votre e-réputation sera long et coûteux.

  • Les SPAMtraps recyclés

    Ce sont des adresses emails « inactives » ou « dormantes » qui sont réactivées par les FAI pour piéger les expéditeurs de SPAMs. Les conséquences ne sont pas égales d’un FAI à l’autre.

Comment limiter les risques « d’attraper » un SPAMtrap ?

Mieux vaut prévenir que guérir est le principe de base de la médecine traditionnelle chinoise. Tous les routeurs expérimentés d’emails marketing vous recommanderont chaudement ce principe.

Suivre les bonnes pratiques d’acquisition d’adresses emails et d’envoi des emailings reste le meilleur moyen de se prémunir des pièges à SPAM.

En matière d’acquisition d’adresses emails :

  • Eviter les fausses inscriptions en utilisant le système de double opt-in (envoi d’une demande de confirmation sur l’adresse email enregistrée) ou par la saisie d’un captcha ;
  • Vérifier la bonne syntaxe d’une adresse email. Ex : refuser tom@g.mail.com
  • Ne pas acheter de listes d’adresses emails, prudence avec les fichiers loués ;
  • Ne pas insérer brutalement un grand nombre d’adresses emails dans un fichier déjà existant ;

En matière de routage d’emails marketing :

  • Ne pas router sur des adresses emails inutilisées depuis longtemps ;
  • Ceci est directement corrélé avec une bonne gestion de la base de données, à savoir sauvegarder les adresses emails hard bounces dans une « suppression list » afin de ne plus les router ;
  • Gérer les adresses inactives grâce à la gestion des soft bounces (ex : 5 soft bounces transforme l’adresse email en hard bounce) ;
  • Insérer dans le message un lien de désabonnement visible et gérer régulièrement les désabonnements, voire si possible en temps réel.

Que faire si vous avez happé un SPAMtrap ?

Réhabiliter une adresse IP ou un nom de domaine blacklisté sera long et dispendieux. Il sera judicieux de s’adresser à un expert en délivrabilité pour gagner en efficacité et en rapidité. Il y a urgence car la mauvaise délivrabilité des messages impacte directement sur le retour sur investissement.